Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de P.E. et J.F.
  • Le blog de P.E. et J.F.
  • : Nous voici sur un blog pour vous faire partager un peu de nous. Nous l'avons créer pour nous détendre, partager qui nous sommes et être aussi le blog qui fait de nous des messagers de nos passions. Et elles sont diverses et plus ou moins communes. Nos passions : La n° 1 : Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils, et l'Esprit Saint qui nous anime. La n° 2 : la Famille. La n° 3 : l'Eglise universelle et l'église locale. La n ° 4 : Madagascar. Avec son paysage, sa culture, ses coutumes et traditions
  • Contact

Profil

  • P.E.& J.F.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache.
 MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache. MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.

L'actu du Topinfo

Référencement chrétien


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:27


(02-04-2012) - Patrick Ramonjavelo, un jeune cadre malgache installé en France, dans une interview livre son point de vue sur le développement durable de la Grande Ile. Pour lui, il faut appliquer le 4P.

Patrick Ramonjavelo lors du World Export Development Forum d'Istanbul en mai 2011
Patrick Ramonjavelo lors du World Export Development Forum d'Istanbul en mai 2011
© Photo fournie

Qu’est-ce que la démarche des 4P ?
L’approche des 4P est celle d’un Partenariat Public, Privé et Populations. Il s’agit de mettre clairement les populations locales au cœur des initiatives et des projets.

Cette démarche des 4P serait-elle efficace à Madagascar ?
Cette démarche des 4P devrait être prise en considération dans les pays où le droit coutumier est une des principales sources de droit. Tout particulièrement à Madagascar. La viabilité de tout projet qui a lieu sur le territoire malagasy ne peut être atteinte que si les paramètres sociétaux ont été intégrés en amont. Imaginez un projet d’ouverture d’hôtel dans une région remplie de fady ou tabous respectés et entretenus par ces habitants. Si le responsable du projet n’implique aucunement les chefs coutumiers (Ampanjaka, Tangalamena ou Katibo par exemple), les chances d’une acceptation par les populations sont mineures quand bien même les retombées économiques sont évidentes. Le projet est alors à risque. En revanche, l’écoute, la sensibilisation et l’intégration de ces populations et de leur identité culturelle dès la conception du projet, sont autant de facteurs de succès que le dialogue avec les partenaires traditionnels (Etat ou Collectivité Territoriale pour le public ; et les opérateurs économiques pour le privé).

Pensez-vous que les projets initiés par les étrangers ignorent cela ?
Non, je ne pense pas cela. Preuve en est, nombreux sont les projets réalisés avec une démarche des 4P qui leur permet de s’inscrire dans le « durable ». A titre d’exemple, nous pouvons citer l’hôtel Mora-Mora à Sainte-Marie. Il est totalement imbriqué dans l’écosystème local depuis plus de 20 ans !

Quand est-ce que vous avez évoqué cette démarche pour la première fois ?
J’ai énoncé cette démarche lors de la Quatrième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (PMA) à Istanbul en Mai 2011. J’ai été invité à intervenir sur le thème du « partenariat public et privé pour un tourisme durable ». Depuis, la démarche des 4P a fait son chemin. J’ai eu l’avantage d’être convié à participer à plusieurs réunions afin de partager cette démarche. La dernière en date est la réunion du groupe pays France-Madagascar sur le tourisme durable organisée par Cités Unies France (CUF) qui est la plateforme fédérant les collectivités territoriales françaises engagées dans la coopération internationale. La démarche des 4P y a été validée unanimement comme essentielle par la cinquantaine de participants !

Et le mot de la fin ?
Madagascar est riche de ses traditions. Le développement de la Grande Ile doit également être rythmé par celles-ci afin que son développement soit durable. La démarche des 4P est vraisemblablement l’allure à adopter.

Recueillis par Solofo Andrianjakarivelo


© TGN

Partager cet article

Repost 0
Published by P.E.& J.F.
commenter cet article

commentaires