Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de P.E. et J.F.
  • Le blog de P.E. et J.F.
  • : Nous voici sur un blog pour vous faire partager un peu de nous. Nous l'avons créer pour nous détendre, partager qui nous sommes et être aussi le blog qui fait de nous des messagers de nos passions. Et elles sont diverses et plus ou moins communes. Nos passions : La n° 1 : Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils, et l'Esprit Saint qui nous anime. La n° 2 : la Famille. La n° 3 : l'Eglise universelle et l'église locale. La n ° 4 : Madagascar. Avec son paysage, sa culture, ses coutumes et traditions
  • Contact

Profil

  • P.E.& J.F.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache.
 MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache. MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.

L'actu du Topinfo

Référencement chrétien


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 14:25
15:47 - 11/11/13
Lors de la célébration de ses 77 bougies à Ilafy, Didier Ratsiraka a lancé un appel aux 33 candidats de la présidentielle de réaliser ensemble tous leurs programmes de développement.
ILAFY
Ratsiraka martèle son appel à la réconciliation
 
L’ancien président Didier Ratsiraka coupant son gâteau d’anniversaire
L’ancien président Didier Ratsiraka coupant son gâteau d’anniversaire
L'ancien Président tambourine son appel à la réconciliation. Il change cependant de ton en ce qui concerne le processus électoral.
Un vœu d'anniversaire. Didier Ratsiraka, ancien président, a célébré son 77e anniversaire à l'espace Sahamadio à Ilafy, samedi. Dans un discours imagé et enrobé de ces jeux de mots dont il a le secret, l'ancien locataire du palais d'État d'Iavoloha a réitéré son appel à la réconciliation.
« Réalisons tous vos programmes respectifs. La lutte contre la pauvreté peut se faire ensemble... échangeons nos idées pour avoir la paix. » Tel a été le souhait qu’il a émis à l'endroit des trente-trois candidats à la présidentielle, lors de la cérémonie d'Ilafy, où il a soufflé ses 77 bougies. Dans son élan, Didier Ratsiraka a expliqué que, pour que le nouveau dirigeant n'hérite pas d'un cadeau empoisonné, « il nous faut discuter pour une réconciliation nationale ».
Depuis son retour à Mada­gascar en avril, l'amiral Didier Ratsiraka n'a eu de cesse de proposer la tenue d'une « conférence au sommet élargie », afin de trouver une solution durable à la crise et d'aboutir à une réconciliation nationale.
À l'occasion de la première célébration de son anniversaire à Mada­gascar depuis plus de dix ans, l'ancien chef de l’État a ainsi relancé sa
proposition, sans y faire directement référence, mais en
déclarant tout simplement :
« Trouvons ensemble une solution pour avoir la paix. »
Changement de ton
L'initiative de Didier Ratsiraka en faveur d’une rencontre au sommet élargi aurait dû être, selon lui, un préalable aux élections, ce qui n'a pas été le cas. Son discours de samedi semble cependant sous-entendre qu'il souhaiterait voir son vœu se réaliser avant le second tour de la présidentielle. Pour l'Amiral, les deux personnalités provisoirement qualifiées pour le scrutin du 20 décembre devraient « ouvrir le chemin ». « Rien ne nous empêche de discuter si c'est pour le bien de la nation... Sans une réconciliation, les élections ne sont pas suffisantes », a-t-il soutenu.
Celui qui avait scandé lors d'une émission télévisée, le 11 septembre, que les élections « pouvaient engendrer une crise plus grave », semble ainsi changer de ton envers le processus. « Discutons d'abord, même si nous devons aller aux élections », a-t-il suggéré.
La célébration du 77e anniversaire de Didier Ratsiraka a vu la présence d’Andry Rajoelina, président de la Transition. Ce dernier n'a pas pipé mot sur les raisons de sa présence. Une source informée a indiqué qu'il a simplement répondu à l'invitation de son hôte du jour.
Albert Zafy, ancien président, retenu par des obligations personnelles selon les explications, a mandaté Marcel Miandrisoa, chef de délégation de sa mouvance pour le représenter. Le Pr Miandrisoa n'est pas resté insensible au souhait formulé par l'homme fort de la seconde République. « Il est toujours bon de discuter, d’autant plus que cela n'a pas pour objet de créer un problème, au contraire, mais d'en trouver une solution », a-t-il indiqué. Le politicien se dit être « pessimiste quant à espérer une paix à l'issue des élections », en se référant aux points noirs du premier tour de la présidentielle.
La réconciliation nationale est le leitmotiv d'Albert Zafy. Une opinion qui l'a rapproché de son successeur à la tête de la troisième Répu­blique. Les deux anciens Présidents n'ont cependant pas réussi à influencer le courant politique pour qu'une réconciliation nationale soit un préalable aux élections. Didier Ratsiraka a exposé son souhait devant une assistance de personnalités politiques composée entre autres du président de la Transition, de candidats malheureux à la présidentielle, de membres du gouvernement, espérant probablement que ces personnalités l'aideront à le réaliser. Il est pourtant de croyance populaire qu'un vœu d'anniversaire ne se dévoile pas pour s’accomplir.
Kolorindra Garry Fabrice Ranaivoson
logo.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires