Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de P.E. et J.F.
  • Le blog de P.E. et J.F.
  • : Nous voici sur un blog pour vous faire partager un peu de nous. Nous l'avons créer pour nous détendre, partager qui nous sommes et être aussi le blog qui fait de nous des messagers de nos passions. Et elles sont diverses et plus ou moins communes. Nos passions : La n° 1 : Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils, et l'Esprit Saint qui nous anime. La n° 2 : la Famille. La n° 3 : l'Eglise universelle et l'église locale. La n ° 4 : Madagascar. Avec son paysage, sa culture, ses coutumes et traditions
  • Contact

Profil

  • P.E.& J.F.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache.
 MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache. MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.

L'actu du Topinfo

Référencement chrétien


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 14:12


(20-01-2011) - La filière litchi traverse actuellement une très grave crise. Le malheur s'acharne apparemment sur le pays qui reste toujours en crise, depuis ces deux dernières années où Andry Rajoelina a pris le pouvoir.

Lors du 1er trimestre 2010, l'exportation du litchi de Madagascar (187.013 kg) a généré 246.433.163 d'Ariary en valeur FOB
Lors du 1er trimestre 2010, l'exportation du litchi de Madagascar (187.013 kg) a généré 246.433.163 d'Ariary en valeur FOB
© DTS

La plupart des produits d'exportation connaissent des difficultés. Il en est ainsi par exemple du litchi, une filière qui s'achemine, cette année, vers un fiasco sans précédent.

Incapacité manifeste
"Le marasme du marché du litchi de Madagascar se poursuit", affirme la Lettre du litchi, une publication en ligne du Centre de Technique Horticole de Tamatave (CTHT) qui suit cette filière à chacune de ses étapes. "La baisse sensible de la consommation bloque l'écoulement des quantités disponibles et à venir", selon toujours le CTHT. En tout cas, ce marasme, même s'il provient en partie des mauvaises conditions climatiques démontre, une fois de plus l'incapacité manifeste des autorités actuelles à gérer convenablement une filière qui joue un rôle capital pour l'économie du pays.

Qualité correcte
En effet, certaines conditions demeurent encore favorables pour le litchi malgache, sans que la filière en profite. En matière qualitative, par exemple, l'on indique que "pour l'instant, la qualité des fruits reste encore correcte". De même, le litchi malgache n'a pas cette fois-ci, souffert de la concurrence sud-africaine.
"Les exportations Sud africaines demeurent mesurées" ajoute la lettre du CTHT qui précise que "le taux du Rand, ainsi qu'une bonne demande pour le produit sur le marché intérieur, incitent de nombreux producteurs (sud-africains) à irriguer le marché national plutôt qu'un marché d'exportation, plus aléatoire".

Dans tous les cas, le litchi malgache connaît en cette période transitoire, un moment très difficile. Peut-être que la filière attend aussi le retour à l'ordre constitutionnel avant de se relancer.

R. Edmond

Partager cet article

Repost 0

commentaires