Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de P.E. et J.F.
  • Le blog de P.E. et J.F.
  • : Nous voici sur un blog pour vous faire partager un peu de nous. Nous l'avons créer pour nous détendre, partager qui nous sommes et être aussi le blog qui fait de nous des messagers de nos passions. Et elles sont diverses et plus ou moins communes. Nos passions : La n° 1 : Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils, et l'Esprit Saint qui nous anime. La n° 2 : la Famille. La n° 3 : l'Eglise universelle et l'église locale. La n ° 4 : Madagascar. Avec son paysage, sa culture, ses coutumes et traditions
  • Contact

Profil

  • P.E.& J.F.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache.
 MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache. MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.

L'actu du Topinfo

Référencement chrétien


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 15:37

Deutéronome :  Le Deutéronome du grec ancien τὸ Δευτερονόμιον/tò Deuteronómion, la seconde loi.

1.1
 Voici les paroles que Moïse adressa à tout Israël, de l'autre côté du Jourdain, dans le désert, dans la plaine, vis-à-vis de Suph, entre Paran, Tophel, Laban, Hatséroth et Di Zahab.
1.2
 Il y a onze journées depuis Horeb, par le chemin de la montagne de Séir, jusqu'à Kadès Barnéa.
1.3
 Dans la quarantième année, au onzième mois, le premier du mois, Moïse parla aux enfants d'Israël selon tout ce que l'Éternel lui avait ordonné de leur dire.
1.4
 C'était après qu'il eut battu Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon, et Og, roi de Basan, qui habitait à Aschtaroth et à Édréi.
1.5
 De l'autre côté du Jourdain, dans le pays de Moab, Moïse commença à expliquer cette loi, et dit:
1.6
 L'Éternel, notre Dieu, nous a parlé à Horeb, en disant: Vous avez assez demeuré dans cette montagne.
1.7
 Tournez-vous, et partez; allez à la montagne des Amoréens et dans tout le voisinage, dans la plaine, sur la montagne, dans la vallée, dans le midi, sur la côte de la mer, au pays des Cananéens et au Liban, jusqu'au grand fleuve, au fleuve d'Euphrate.
1.8
 Voyez, j'ai mis le pays devant vous; allez, et prenez possession du pays que l'Éternel a juré à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, de donner à eux et à leur postérité après eux.
1.9
 Dans ce temps-là, je vous dis: Je ne puis pas, à moi seul, vous porter.
1.10
 L'Éternel, votre Dieu, vous a multipliés, et vous êtes aujourd'hui aussi nombreux que les étoiles du ciel.
1.11
 Que l'Éternel, le Dieu de vos pères, vous augmente mille fois autant, et qu'il vous bénisse comme il vous l'a promis!
1.12
 Comment porterais-je, à moi seul, votre charge, votre fardeau et vos contestations?
1.13
 Prenez dans vos tribus des hommes sages, intelligents et connus, et je les mettrai à votre tête.
1.14
 Vous me répondîtes, en disant: Ce que tu proposes de faire est une bonne chose.
1.15
 Je pris alors les chefs de vos tribus, des hommes sages et connus, et je les mis à votre tête comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante, et chefs de dix, et comme ayant autorité dans vos tribus.


Que fait Dieu ici avec son peuple par la voix (voie) de Moïse ?
Il fait une institution, un gouvernement civil. (verset 15)



1.16
 Je donnai, dans le même temps, cet ordre à vos juges: Écoutez vos frères, et jugez selon la justice les différends de chacun avec son frère ou avec l'étranger.

1.17
 Vous n'aurez point égard à l'apparence des personnes dans vos jugements; vous écouterez le petit comme le grand; vous ne craindrez aucun homme, car c'est Dieu qui rend la justice. Et lorsque vous trouverez une cause trop difficile, vous la porterez devant moi, pour que je l'entende.
1.18
 C'est ainsi que je vous prescrivis, dans ce temps-là, tout ce que vous aviez à faire.


Et là ?
Une autre institution : le Tribunal civil (verset 16) qui repose sur la Loi de Dieu ( verset 17 : "...car c'est Dieu qui rend la justice"



Voici des lois régissant la vie civile de son peuple vivant en communauté par " Les 10 Commandements " entre autres mais aussi les principaux :

Deutéronome 5 et autres

5.1
 Moïse convoqua tout Israël, et leur dit: Écoute, Israël, les lois et les ordonnances que je vous fais entendre aujourd'hui. Apprenez-les, et mettez-les soigneusement en pratique.
5.2
 L'Éternel, notre Dieu, a traité avec nous une alliance à Horeb.
5.3
 Ce n'est point avec nos pères que l'Éternel a traité cette alliance; c'est avec nous, qui sommes ici aujourd'hui, tous vivants.
5.4
 L'Éternel vous parla face à face sur la montagne, du milieu du feu.
5.5
 Je me tins alors entre l'Éternel et vous, pour vous annoncer la parole de l'Éternel; car vous aviez peur du feu, et vous ne montâtes point sur la montagne. Il dit:
5.6
 Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.
5.7
 Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face.
5.8
 Tu ne te feras point d'image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
5.9
 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,
5.10
 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.
5.11
 Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.
5.12
 Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné.
5.13
 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
5.14
 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton boeuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi.
5.15
 Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d'Égypte, et que l'Éternel, ton Dieu, t'en a fait sortir à main forte et à bras étendu: c'est pourquoi l'Éternel, ton Dieu, t'a ordonné d'observer le jour du repos.
5.16
 Honore ton père et ta mère, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
5.17
 Tu ne tueras point.
5.18
 Tu ne commettras point d'adultère.
5.19
 Tu ne déroberas point
5.20
 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
5.21
 Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain; tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.
5.22
 Telles sont les paroles que prononça l'Éternel à haute voix sur la montagne, du milieu du feu, des nuées et de l'obscurité, et qu'il adressa à toute votre assemblée, sans rien ajouter. Il les écrivit sur deux tables de pierre, qu'il me donna.

Les 5 derniers commandements régissent toujours notre société sans contestation. " Honore ton père et ta mère " le sont encore plus ou moins ainsi que le jour de repos après une bonne semaine de travail ( !!! )


L'instruction des lois civiques à la maison dans l'éducation des enfants :

6.6
 Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton coeur.
6.7
 Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

Et ainsi pour quelles raisons :

6.20
 Lorsque ton fils te demandera un jour: Que signifient ces préceptes, ces lois et ces ordonnances, que l'Éternel, notre Dieu, vous a prescrits?
6.21
 tu diras à ton fils: Nous étions esclaves de Pharaon en Égypte, et l'Éternel nous a fait sortir de l'Égypte par sa main puissante.
6.22
 L'Éternel a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges, grands et désastreux, contre l'Égypte, contre Pharaon et contre toute sa maison;
6.23
 et il nous a fait sortir de là, pour nous amener dans le pays qu'il avait juré à nos pères de nous donner.
6.24
 L'Éternel nous a commandé de mettre en pratique toutes ces lois, et de craindre l'Éternel, notre Dieu, afin que nous fussions toujours heureux, et qu'il nous conservât la vie, comme il le fait aujourd'hui.
6.25
 Nous aurons la justice en partage, si nous mettons soigneusement en pratique tous ces commandements devant l'Éternel, notre Dieu, comme il nous l'a ordonné.

Dieu institue le Contrat dans le Code du Travail :
15.12
 Si l'un de tes frères hébreux, homme ou femme, se vend à toi, il te servira six années; mais la septième année, tu le renverras libre de chez toi.
15.13
 Et lorsque tu le renverras libre de chez toi, tu ne le renverras point à vide;
15.14
 tu lui feras des présents de ton menu bétail, de ton aire, de ton pressoir, de ce que tu auras par la bénédiction de l'Éternel, ton Dieu.
15.15
 Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d'Égypte, et que l'Éternel, ton Dieu, t'a racheté; c'est pourquoi je te donne aujourd'hui ce commandement.
15.16
 Si ton esclave te dit: Je ne veux pas sortir de chez toi, -parce qu'il t'aime, toi et ta maison, et qu'il se trouve bien chez toi, -
15.17
 alors tu prendras un poinçon et tu lui perceras l'oreille contre la porte, et il sera pour toujours ton esclave. Tu feras de même pour ta servante.
15.18
 Tu ne trouveras point dur de le renvoyer libre de chez toi, car il t'a servi six ans, ce qui vaut le double du salaire d'un mercenaire; et l'Éternel, ton Dieu, te bénira dans tout ce que tu feras.

Conflit conjugual en faveur de l'épouse humiliée :

22.13
 Si un homme, qui a pris une femme et est allé vers elle, éprouve ensuite de l'aversion pour sa personne,
22.14
 s'il lui impute des choses criminelles et porte atteinte à sa réputation, en disant: J'ai pris cette femme, je me suis approché d'elle, et je ne l'ai pas trouvée vierge, -
22.15
 alors le père et la mère de la jeune femme prendront les signes de sa virginité et les produiront devant les anciens de la ville, à la porte.
22.16
 Le père de la jeune femme dira aux anciens: J'ai donné ma fille pour femme à cet homme, et il l'a prise en aversion;
22.17
 il lui impute des choses criminelles, en disant: Je n'ai pas trouvé ta fille vierge. Or voici les signes de virginité de ma fille. Et ils déploieront son vêtement devant les anciens de la ville.
22.18
 Les anciens de la ville saisiront alors cet homme et le châtieront;
22.19
 et, parce qu'il a porté atteinte à la réputation d'une vierge d'Israël, ils le condamneront à une amende de cent sicles d'argent, qu'ils donneront au père de la jeune femme. Elle restera sa femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu'il vivra.

Lois protégeant les femmes violées
22.25
 Mais si c'est dans les champs que cet homme rencontre la jeune femme fiancée, lui fait violence et couche avec elle, l'homme qui aura couché avec elle sera seul puni de mort.
22.26
 Tu ne feras rien à la jeune fille; elle n'est pas coupable d'un crime digne de mort, car il en est de ce cas comme de celui où un homme se jette sur son prochain et lui ôte la vie.
22.27
 La jeune fille fiancée, que cet homme a rencontrée dans les champs, a pu crier sans qu'il y ait eu personne pour la secourir.
22.28
 Si un homme rencontre une jeune fille vierge non fiancée, lui fait violence et couche avec elle, et qu'on vienne à les surprendre,
22.29
 l'homme qui aura couché avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d'argent; et, parce qu'il l'a déshonorée, il la prendra pour femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu'il vivra.

Cas de divorce actés :

24.1
 Lorsqu'un homme aura pris et épousé une femme qui viendrait à ne pas trouver grâce à ses yeux, parce qu'il a découvert en elle quelque chose de honteux, il écrira pour elle une lettre de divorce, et, après la lui avoir remise en main, il la renverra de sa maison.
24.2
 Elle sortira de chez lui, s'en ira, et pourra devenir la femme d'un autre homme.
24.3
 Si ce dernier homme la prend en aversion, écrit pour elle une lettre de divorce, et, après la lui avoir remise en main, la renvoie de sa maison; ou bien, si ce dernier homme qui l'a prise pour femme vient à mourir,
24.4
 alors le premier mari qui l'avait renvoyée ne pourra pas la reprendre pour femme après qu'elle a été souillée, car c'est une abomination devant l'Éternel, et tu ne chargeras point de péché le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage.


Le livre du Deutéronome se présente comme une série de longs discours de Moïse juste avant l'entrée en Canaan. Même si ces discours énoncent diverses prescriptions juridiques (reprenant entre autre les dix commandements, ce qui a permis de parler d'une seconde loi par rapport à l'Exode), il ne s'agit pas d'une simple compilation de textes juridiques. Il s'agit plutôt d'une tentative de parler directement au coeur de l'homme, de le convaincre que son bonheur ne se trouve que dans la fidélité à la loi du Seigneur.


Le code deutéronomique (12-26)
  • Rappel :
  • La mise en place des autorités gouvernant Israël, dont:
    • Les juges et les scribes (16,18-20)
    • Le tribulanl des Lévites (17,8-13)
    • Le statut du roi (17,14-20)
    • Les droits des prêtres et des Lévites (18,1-8)
  • Le droit social et familial courant
    • Les villes de refuge pour les meurtriers involontaires (19,1-13)
    • Le respect des bornes de propriétés (19,14)
    • Les témoignages en justice (19,15-21)
    • La loi de la guerre sainte (20,1-20)
    • Expiation des meurtres dont le coupable n'est pas identifié (21,1-9)
    • Le droit du mariage (21,10-14)
    • Le droit d'aînesse (21,15-17)
    • Le cas des fils rebelles (21,18-21)
    • L'ensevelissement des suppliciés (21,22-23)
    • Droit sexuel (mariage, adultère, inceste 22,13-23,1)
  • Les lois de bonté (24,5-25,4)

 

 

 

Doutez-vous toujours que Dieu seul est à l'origine des lois civiles ? Sur lesquelles reposent notre civilisation humaine.

 

 

                                                                                                                         ... / ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires