Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de P.E. et J.F.
  • Le blog de P.E. et J.F.
  • : Nous voici sur un blog pour vous faire partager un peu de nous. Nous l'avons créer pour nous détendre, partager qui nous sommes et être aussi le blog qui fait de nous des messagers de nos passions. Et elles sont diverses et plus ou moins communes. Nos passions : La n° 1 : Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils, et l'Esprit Saint qui nous anime. La n° 2 : la Famille. La n° 3 : l'Eglise universelle et l'église locale. La n ° 4 : Madagascar. Avec son paysage, sa culture, ses coutumes et traditions
  • Contact

Profil

  • P.E.& J.F.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache.
 MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.
  • Nous voici : les auteurs du blog MALALA, notre Blog sur nous :1 couple mixte marié,vivant en Eure et Loir. Lui,Français d'origine Portugaise.Elle,Malgache. MALALA ,en français CHERI(E), mot d'origine malgache. MALALA Ô désigne Notre Dieu d'Amour.

L'actu du Topinfo

Référencement chrétien


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 12:49


(17-05-2010) -

1. La crise qui traîne en longueur à Madagascar demeure une affaire de la plus haute importance pour le peuple Malagasy, la SADC, l’UA, l’OIF, et la communauté internationale en tant que tout.

2.Malgré les efforts concertés du Médiateur de la SADC, le Groupe International de Contact, l’Union Africaine, l’Organisation Internationale de la Francophonie et les Nations Unies pour restaurer l’ordre constitutionnel à Madagascar, il y a des questions en suspens qui doivent être résolues.

3.Les 4 Mouvances ont signé les Accords de Maputo, l'Acte additionnel d'Addis Abeba auxquels 69 autres parties prenantes ont adhéré. Il est généralement admis par les leaders politiques et les autres parties prenantes que ces Accords constituent l'option la plus viable pour mettre fin à la crise, et une fondation essentielle pour conduire une transition consensuelle et inclusive dans les plus brefs délais , ce malgré les défis auxquels il faut faire face sur le plan de la mise en oeuvre.

4. Le Médiateur prend note des développements à Madagascar, réitère que l'unilatéralisme est inacceptable. Il aimerait rappeler les leaders politiques leur engagement devant le peuple malagasy et la communauté internationale à poursuivre un processus consensuel et inclusif pour favoriser le retour du pays à l'ordre constitutionnel.

5.Le Médiateur croit fermement que la route de Madagascar vers la constitutionalité doit se faire à travers un processus consensuel, inclusif et crédible. Par conséquent, il presse les leaders politiques malagasy à un véritable processus de réconciliation, à négocier et se mettre d'accord sur une feuille de route/ timing qui soit consensuel et réaliste pour le processus électoral, et pour établir avec un effet immédiat un gouvernement de transition qui sera aussi consensuel que la Commission Electorale Indépendante, qui prendra en charge la responsabilité globale de l'organisation et la conduite du processus électoral. Cela, pour s'assurer que les élections seront transparentes, crédibles, libres et régulières.

6. Reconnaissant pleinement tous les accords entrepris et les efforts déployés depuis Antananarivo, Maputo, Addis et Prétoria, le Médiateur réitère que seul le dialogue et un esprit de compromis sortira Madagascar de cette crise qui prévaut. Considérant cela, il presse tous les leaders politiques Malagasy à revenir hâtivement à la table de négociation et faire les concessions nécessaires pour arriver à une solution durable, dans l'intérêt supérieur de la Nation Malagasy

7. Le Médiateur reste engagé à aider les parties prenantes politiques malagasy pour les aider à s'engager dans ce dialogue constructif et, comme envisagé dans la rencontre de Pretoria du 28 au 30 Avril 2010, est en train de conduire des consultation en vue de tenir une autre rencontre à Prétoria aussi tôt que possible pour résoudre toutes les questions en suspens et parvenir à une solution durable à la crise malagasy.

14 Mai 2010
(Traduction libre du « Statement by the mediator on the recent developments in Madagascar)



Partager cet article

Repost 0

commentaires